Rechercher

De l'art de commettre des erreurs

Quand on crée, quand on innove, il faut avancer en acceptant que des erreurs auront lieu et qu’il faudra savoir en tirer profit. La plus grande erreur que l’on peut faire comme leader c’est d’exiger de soi et des autres de ne PAS faire d’erreurs.


La peur de se tromper empêche plus souvent d’avancer et de créer. Pourtant, plusieurs grandes idées et solutions sont nées de l’acceptation d’une erreur. Vous connaissez peut-être l’histoire des Post-it, nés d’un projet de colle qui n’avait pas vraiment bien fonctionné, ou celle du Coca Cola où un employé paresseux avait ajouté de l’eau gazeuse plutôt que de l’eau plate.




Pour être innovants et créer des choses étonnantes, différentes, uniques, soyez plus comme Bob Ross. Non seulement apprenez à vous tromper rapidement, mais aussi à ajouter des oiseaux là où une goutte de peinture est tombée.

Je ne dis pas ici qu’il faut délibérément mal travailler, mais il faut porter attention à tout ce qui se passe et ça inclut les choses qui ne vont pas comme on le voulait. Elles font partie du chemin pour arriver à quelque chose de bon. N’importe quel acteur de théâtre vous le dira, s’il y a des erreurs durant la générale, on sera plus rassuré que si elle avait été sans faille.


Il y a quelques années, j’ai assisté à la rencontre avec le PDG d’une entreprise qui passait d’un environnement utilisant principalement le papier, à un environnement numérique. Il avait expliqué qu’un des grands défis de cette transition serait de s’habituer aux erreurs.


Il avait rappelé que, lorsqu'on produit quelque chose d’écrit sur du papier, les erreurs ont un coût élevé, d’où la mise en place de multiples systèmes de vérification et d’approbation. Dans un environnement comme le numérique, où les outils permettent de faire des changements facilement, il est important de se tromper rapidement (on parle souvent de « Fail Fast ») vaut mieux aller de l’avant, présenter quelque chose même incomplet, même imparfait pour qu’on puisse amorcer la discussion et améliorer.


Ça m'a pris plusieurs années à le comprendre, et croyez-moi, j'ai encore des rechutes de temps à autre, mais oser faire des erreurs est une des choses les plus utiles que j'ai apprise.


Allez-y, je vous encourage fortement; lâchez vous lousse, vous avez l'obligation de vous tromper!

0 commentaire

Posts récents

Voir tout