Rechercher

Méditer un mardi après-midi?

Mis à jour : 20 nov. 2020

Prendre du temps pour méditer en plein jour, un jour de semaine? Comment oses tu? ( C'est ce que je me serais dit, il n'y a pas si longtemps) Pourtant, je viens pourtant de prendre 45 minutes en plein après-midi pour méditer 30 minutes et faire marcher le chien (et moi par le fait même). 


Ça semble contraire à la logique : j’ai une semaine occupée, plusieurs projets en cours, mon site web à développer, des ateliers à revoir, on sent la rentrée qui se prépare, une part de moi se dit que je n’ai pas vraiment de temps à perdre. Pourtant, lorsque j’ai senti qu'un petit contretemps devenait soudainement une « fausse montagne », j’ai compris que la meilleure chose à faire, pour moi ET pour mon entreprise, de ralentir. 







Quand tout bouge, que les projets avancent vite, que tout changent en même temps et que les idées explosent, il faut trouver le temps de s’arrêter et de se connecter à soi-même. Pour passer au travers de turbulences et de chaos, la meilleure façon de passer au travers de ces périodes de turbulence, c'est de prendre soin de soi. Étonnamment, le temps investit n’est pas soustrait mais plutôt additionné. 

Quand ça m’arrive d’oublier, je me raccroche à cette citation de Gandhi, (un homme beaucoup plus sage que moi), qui disait que: "Puisqu’il avait beaucoup à accomplir il devrait méditer 2 heures plutôt qu’une".

Peu importe quel est votre façon de méditer : assis en lotus devant une bougie, en courant, en marchant, en observant les oiseaux, en faisant un tour bicyclette en cuisinant du pain aux bananes ou en prenant une pause pour danser devant votre ordinateur, rappelez-vous que ce temps que vous investissez pour avec vous-même vous reviendra dans une forme ou une autre.

0 commentaire